L’histoire des lunettes bésicles de Gandhi

Lunettes de Légende

Gandhi, une vision de l’indépendance

Ce visage affable, rehaussé par le port de fines lunettes rondes, vous est certainement familier. Figure emblématique de la lutte non-violente pour l’indépendance de l’Inde, Mohandas Gandhi aurait acheté ses fameuses montures à l’opticien Henry Cannam, installé au 23 rue Saint Aldate à Gloucester en Angleterre, vers 1910. Ne s’en séparant jamais depuis lors, celui que l’on surnomme « le Père de la nation indienne » les offrit en 1947, peu avant de mourir, à un colonel à qui il confia qu’elles étaient les « yeux » qui lui avaient donné une vision de l’Inde libre.

Ces lunettes ont été vendues aux enchères en 2009 par l’étude Antiquorum Auctionneers à New York.

 

Lunettes Gandhi

© Droits réservés

 

Photo du pacifiste Gandhi

© Droits réservés

Le lot, comprenant les célèbres bésicles mais aussi une montre en argent, une assiette de cuivre et des sandales, a été acquis par un conglomérat indien, United Breweries Group, pour 1,4 million d’euros. Gandhi fut parmi les premiers à faire de ses lunettes cerclées et rondes une véritable signature. En optant pour elles dans les années 60, John Lennon ou encore Janis Joplin ont ouvertement manifesté leur adhésion à sa philosophie pacifiste. Ainsi, d’équipement pour corriger la vue, les lunettes se sont hissées au rang d’objet « signifiant » permettant à quiconque de se conformer ou de se démarquer d’une manière de penser et de voir le monde.

Source : www.mesnouvelleslunettes.fr